lundi 22 août 2011

ce matin

Une goulée d'air frais est venue par la fenêtre entrouverte secouer les papiers du bureau et faire tomber quelques photographies. Il n'était pas sept heures et le soleil restait encore caché. Mais tout cela sentait bon le bavardage d'enfant pressé d'aller à l'école.

1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup vos clichés. Un regard posé qui ne pense pas et ne dépense rien.
    Un blog vient-il de naître ici ? Alors sans doute, je reviendrai dans sa croissance ;-)

    RépondreSupprimer