lundi 16 janvier 2012

six heures encore

Dernier quartier de lune
Sous les craquements brefs du givre
La galoche cisèle sa chanson dans l'herbe froide
Le Buëch cavalcade sur les pierres au bas de la montagne
Sur la digue muette courent les derniers fantômes de la nuit
Le chien hume, le chien guette, il fait frisquet dans les herbes folles
Les étoiles s'estompent et cèdent la place au travailleur
Nourrir les bêtes, faire chauffer l'eau, bientôt penser à la journée
A son troupeau de mille et une choses à faire
Aux gens pressés que le temps guette
Mais c'est encore nuit noire et territoire intime
Il est un peu plus de six heures
Le chien rentré dans la cuisine furète

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire