vendredi 6 janvier 2012

Six heures

Six heures devant, neige et grand vent
Dans le jardin courageusement
Galou et Gontran
Tracent leurs empreintes canines et félines
Sur la page fraiche étendue au jardin
Ça siffle sec dans les grands sapins
Je signe aussi de mes deux pieds
Le vent s’infiltre dans mes aisselles, mes narines
Me nettoie et me congèle et me renvoie dans la cuisine
Gontran devant, file Galou toujours jouant
La bonne humeur du chiot, sa bonne dent impatiente
La queue du chat joyeux signe d’exclamation
Un peu de neige fondue sur le carrelage tiède
De l’eau pour mon thé, que la neuve journée vienne
Galou, Gontran sur le tapis jouant
Tout fraternellement
Mon thé, m’attend

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire